[Auvergne] Font Sainte-Suc Rochemonteix-St Hippolyte (Cantal)

Randonneur Vous avez aimé une belle randonnée, partagez-la avec nous. Précisez difficulté, dénivelée, durée, itinéraire, … etc..
xxxxxxx Ne pas oublier de décrire comment accéder au point de départ (parking du camping-car, caractéristiques, nuitée possible, ...).
** A VOUS DE SAVOIR APPRÉCIER LA DIFFICULTÉ vis à vis de vous et du maillon faible de votre groupe. **
Les randos engagées ou nécessitant du matériel d'escalade sont à mettre dans la rubrique adéquate.
Avatar du membre
France Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4508
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage
Pays :
France (fr)
France

[Auvergne] Font Sainte-Suc Rochemonteix-St Hippolyte (Cantal)

Message par France Pit »

Nous avons fait mi Juin 2020 une incursion dans le Cantal, au Sud de Riom es Montagnes, dans des coins découverts l’hiver au début des années 70.
En plus des beaux paysages auvergnats, il y a là quelques monuments et sites dignes d’intérêt : le village d’Apchon, son église et les ruines de son château perché, l’église de Saint Hippolyte et surtout celle de Cheylade, les cascades de la Petite Rhue.

On est sur l’extrémité Est du plateau de Trizac, entre la vallée de la Véronne et celle de la Petite Rhue (qui mène au Pas de Peyrol et au Puy Mary); il y a assez peu de randonnées possibles à pied car beaucoup de troupeaux et donc de clôtures, pas toujours avec passage (c’est plus praticable l’hiver en ski de rando nordique ou en raquettes).
C’est une contrée où acheter du bon fromage de Salers, par exemple, comme nous, à la ferme Gemarin à Chancel près d’Alberoche.

Nous nous sommes posés pour 2 nuits sur les parkings herbeux au-dessus du sanctuaire de la Font Sainte, lequel a été bâti en l‘honneur de la Vierge et de la belle source qui jaillit dans l’estive à 1200m d’altitude
Très peu de monde, mais bien sûr éviter les jours de pèlerinage, en particulier ceux de la Montade et de la Dévalade où la vierge transhume; un grand bâtiment permet d’accueillir d’éventuels pèlerins.
Les routes pour accéder au sanctuaire sont étroites mais roulantes; pour finir, la route est bordée par un chemin de croix (14 en tout avant d’arriver au sanctuaire). On aperçoit quelques petits burons sympa dans les pâturages.
La visite du sanctuaire et de la source est bien sûr incontournable.
Image

Image

Suc de Rochemonteix :
Une petite promenade mise en jambe d’une heure est possible au départ du sanctuaire, en suivant un sentier découverte original (voir la carte plus bas), ou on peut l'intégrer à la randonnée vers St Hippolyte.
On monte brièvement vers l’Est à travers un pré, clôturé, jusqu’au Suc de Rochemonteix (altitude 1274m) et sa grande croix, puis on bifurque vers le Sud puis l’Ouest pour revenir au point de départ (attention aux vaches et au taureau, pas forcément paisibles).
Il y a une jolie vue depuis le sommet mais la particularité de cette promenade c’est que le sentier est ponctué d’une dizaine de «bancs stations» sonores, orné à chaque fois une sculpture de pierre.
Chaque station, en plus de la sculpture, est accompagnée d’une plaque de pierre avec un texte gravé et, en appuyant sur un bouton, on va entendre un texte et de la musique qui évoque la vie dans ce haut pays du Cantal.

Image

Image
Image

Image

Vue vers le Nord, en particulier Apchon et son château :
Image

Vue vers le Sud, et le Puy Mary qui a encore une petite tache de neige :
Image

Quelques images des «stations» :
Image Image Image Image Image

Retour au parking :

Image

Boucle vers St Hippolyte :
Le lendemain, nous avons fait, avec notre ami et son chien, une randonnée en suivant un itinéraire indiqué sur la carte topo 25 de l’IGN.

Image

C’est un PR balisé en jaune, il y a bien longtemps, par le parc des Volcans d’Auvergne (donc chien à tenir en laisse). Le sentier est très peu fréquenté et se perd par endroits.

Nous partons du parking vers le Sud puis l’Est en remontant le sentier de découverte et on est très vite bloqué car le passage de la clôture permettant d’accéder au pâturage sous le Suc de Rochemonteix a été démoli.
Après recherches, on ne voit aucun passage possible, donc on se glisse sous le grillage (électrifié) et on descend en longeant la clôture après l’abreuvoir, en suivant une vague trace vers le point coté 1150.
Au passage je trouve une magnifique laisse de chien, toute neuve, abandonnée dans l’herbe (?).
Nous longeons la clôture du bas du pré vers le Nord,
et là – Oh surprise – un beau troupeau de vaches de Salers, que nous n’avions pas vu, se précipite dare-dare sur nous ou plutôt sur le chien que je tiens en laisse.
Débandade de notre part, on est séparé, moi devant avec le chien, ma femme et notre ami sont en arrière.
Nous sommes dans un replat assez étroit, coincé entre un talus et le grillage qui précède une rupture de pente descendante.

Je fais alors face à une dizaine de vaches (le taureau est présent, mais heureusement il est occupé avec une onzième vache !).
Face à face d’une bonne minute où, très calme en apparence mais pas vraiment rassuré, je regarde la meneuse dans les yeux en tenant solidement le chien par le collier.

Image

Que faire : si je bouge avec le chien, elles vont me bousculer pour essayer de l’encorner !

Donc je lâche le chien, il part, il veut rejoindre son maître, et pour ma part je pars du côté opposé et je plonge dans la pente sous la clôture électrifiée que je négocie malgré mon sac à dos; les deux autres, en amont de moi, ont aussi réussi à se faufiler sous les fils, le chien lui est piégé / coursé par les vaches et fait des va-et-vient !
Heureusement il est vif et réussit finalement à me rejoindre, il n’a lui aucun mal à passer sous la clôture.
Là, je regrette de ne pas avoir eu la présence d’esprit de faire une photo :
les vaches, une dizaine, étaient alignées, immobiles, derrière la clôture, quelques mètres au-dessus de moi et du chien et nous considéraient de haut, avec un air ironique (?).

Image

Une vraie image de dessin animé !
C’est là qu’on se dit : pourvu qu’elles ne brisent pas la clôture car on est encore plus coincé dans cette pente que de l’autre côté du grillage.
Souvenir, souvenir !

J’ai alors compris que la belle laisse toute neuve abandonnée plus haut l’avait été suite à un épisode comparable.

Nous nous éloignons lentement dans la pente jusqu’à arriver à l’endroit où le pâturage s’arrête et on réussit alors à rejoindre la trace en pataugeant dans les fondrières.
Nous rejoignons rapidement le hameau de Rochemonteix où les chiens nous accueillent bruyamment, ils n’ont pas cessé d’aboyer pendant la cavalcade des vaches. Le paysan du coin nous regarde passer, l’œil ironique, il ne dit rien et nous non plus.
Je pense que c’est lui qui a démoli le passage sur la clôture du haut, bonne précaution mais il aurait aussi dû mettre un écriteau «Attention, vaches agressives !»

Reste de la balade sans histoire, petits chemins, sentier et petites routes vicinales.
Au passage à Saint Hippolyte, nous visitons l’église, intéressante mais malheureusement la toiture est en réfection et les camions empêchent de faire une belle photo de l’extérieur.
A l’intérieur se trouve la statue de la Vierge objet des processions vers la Font Sainte.
Le lendemain, nous visiterons l’église de Cheylade, beaucoup plus belle.

Image

Image

Image

Bref ce fut une randonnée très courte, environ 3 heures, avec peu de dénivelée mais pas mémorable si l’on excepte l’épisode des vaches.
J’avais déjà eu affaire en montagne à des vaches coursant notre chien de l'époque mais elles étaient moins nombreuses, moins agressives et le terrain était plus large. Et dans mon jeune temps, j'étais plus rapide pour esquiver les vachettes des fêtes de Bayonne !
;)
Destrier: 7 Laux, du sur mesure Isère Evasion
Membre UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Avatar du membre
France eole8779
Participant
Participant
Messages : 54
Enregistré le : ven. 28 oct. 2016 21:31
Département [Pays] : Haute Vienne
Votre Camping-Car : Adria twin 600 spt
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Pays :
France (fr)
France

Re: [Auvergne] Font Sainte-Suc Rochemonteix-St Hippolyte (Cantal)

Message par France eole8779 »

Bonjour Pit
Très belle description de ce lieu magique, bien plus calme au printemps quand les vaches sont encore à l'étable.
Bien sûr tu n'as certainement pas manqué de faire tinter la cloche de la chapelle.

Avatar du membre
France Franck D
Administrateur
Administrateur
Messages : 278
Enregistré le : ven. 12 févr. 2016 23:04
Département [Pays] : Bouches du Rhône
Votre Camping-Car : Queyras d'Isère Evasion sur Master L2H3
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Pays :
France (fr)
France

Re: [Auvergne] Font Sainte-Suc Rochemonteix-St Hippolyte (Cantal)

Message par France Franck D »

Bonjour

Je sais c'est pas bien... mais on a bien rigolé en te lisant :*%%:

Avatar du membre
France Pit
Administrateur
Administrateur
Messages : 4508
Enregistré le : sam. 17 déc. 2011 11:59
Département [Pays] : Isère
Votre Camping-Car : Ducato L4H3 Isère Evasion Sept Laux sur mesure
Tranche d'Age : 55 à 75 ans
Localisation : Dans les Alpes ou en voyage
Pays :
France (fr)
France

Re: [Auvergne] Font Sainte-Suc Rochemonteix-St Hippolyte (Cantal)

Message par France Pit »

Non c'est pas bien de se moquer, Franck.
:-P
Rigole, rigole !

La prochaine fois, je vous emmène tous les deux (non, juste Laure puisqu'il parait qu'elle adore faire des câlins aux grosses bêtes).
:€€you:
Destrier: 7 Laux, du sur mesure Isère Evasion
Membre UCCF FFACCC
“A l'école, on m'a demandé ce que je voulais être plus tard. J'ai dit 'heureux'. Vous n''avez pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie”John Lennon

Retourner vers « La Randonnée Pédestre »